Amadeus

de Peter Shaffer, adaptation de Patrick de Longrée

En quelques lignes

Une œuvre magistrale au succès éclatant. L’idée maitresse de Peter Shaffer en écrivant Amadeus était de rappeler qu’avant de devenir des légendes, les génies sont des êtres humains.

Dans la Vienne de Joseph II en 1781, le compositeur Salieri jouit de la faveur de l’Empereur. C’est alors qu’un jeune prodige du nom de Wolfgang Amadeus Mozart parcourt l’Europe et fait irruption à la cour. Précédé d’une flatteuse réputation mais sans grande éducation, Mozart est en voie de devenir le plus grand compositeur du siècle. Face à un tel génie, Salieri se sent rongé par la jalousie. Qu'une musique aussi belle puisse émaner d'un être aussi vulgaire lui apparaît comme l'un des tours les plus cruels de Dieu. Comprenant la menace que représente le jeune Mozart, il tente de l’évincer tout en essayant de comprendre pourquoi il est si doué…