Sébastien Castro nous convie à une véritable tornade burlesque.

CALENDRIER DES REPRÉSENTATIONS

SEPTEMBRE - OCTOBRE 2023

Pour les réservations hors abonnement, elles seront disponibles à partir du 21 août 2023

ABONNEMENT

Mar 12.09.23




Mer 13.09.23



20H15

Jeu
14.09.23



20H15

Ven 15.09.23



20H15

Sam 16.09.23



20H15

Dim 17.09.23

15H00

20H15

Mar 19.09.23




Mer 20.09.23



20H15

Jeu
21.09.23



20H15

Ven 22.09.23



20H15

Sam 23.09.23

15H00

20H15

Dim 24.09.23

15H00


Mar 26.09.23



20H15

Mer 27.09.23



20H15

Jeu
28.09.23



19H00

Ven 29.09.23



20H15

Sam 30.09.23



20H15

Dim 01.10.23

15H00


Mar 03.10.23



20H15

Mer 04.10.23



20H15

Jeu
05.10.23



20H15

Ven 06.10.23



20H15

Sam 07.10.23



20H15

Dim 08.10.23

15H00


DISTRIBUTION 

Avec Catherine Decrolier,
Marie-Sylvie Hubot, Juliette Manneback, Gauthier Bourgois, Denis Carpentier et David Leclercq.


Mise en scèneAlexis Goslain
DécorFrancesco Deleo
CostumesSophie Malacord
Lumières Laurent Comiant

POUR EN SAVOIR PLUS 

Une comédie savoureuse.

Qui ne s’est jamais trompé de destinataire en envoyant un texto ? Ce soir, c’est à Guillaume que ça arrive. Alors qu’il souhaite adresser « J’ai envie de toi » à sa nouvelle conquête, le message est envoyé par erreur à son ex, qui décide de s’inviter chez lui. Tout dérape lorsque le voisin débarque dans le salon, après avoir abattu la cloison qui sépare les deux appartements.

Ce voisin gaffeur, dans la lignée d’un François Pignon, ne se rend pas compte des catastrophes qu’il déclenche. Les quiproquos s’enchaînent et les protagonistes se multiplient dans un joyeux délire.


Le rythme effréné et les thèmes actuels, comme les rencontres amoureuses sur Internet, l’omniprésence des téléphones portables, le « papy-sitting », la sexualité décomplexée, les différences sociales et culturelles expliquent le succès de la pièce.

Sébastien Castro parle à toutes les générations et s’amuse de notre époque avec autant de brio qu’il joue avec les codes du théâtre de boulevard où le diable est dans les détails. Sébastien Castro y ajoute l’humanité, la tendresse et la loufoquerie.